collaborations

PQPQ pour quoi parce que – avec le collectif A.I.M.E.

Projet chorégraphique et plastique co-construit avec
A.I.M.E. / direction artistique Julie Nioche, chorégraphe – Association d’individus en Mouvements Engagés, Nantes
le Théâtre Bretigny, Scène conventionnée art & création
et l’ IME  Marie-Auxiliatrice de Draveil, l’IME Notre Ecole de Saintes Geneviève des bois, l’Institut départemental enfance famille Saint Exupéry de Bretigny
Dans le cadre d’une résidence d’expérimentation pilotée par la DRAC île de France et l’ARS
2019/2020

Les artistes lancent une piste simple : inventer un espace de suspension des rythmes du quotidien, inspiré par les pratiques sensorielles et imaginaires qui nourrissent de nombreuses danses contemporaines.
Un espace propice à l’exploration sensorielle et à la rêverie.

Nous avons appelé cela une « micro cabane » parce qu’elle sera plutôt imaginaire que matérielle.
Mais ce sera un espace construit à partir des images, des objets, des besoins apportés par chacun.

Ce projet est un espace pour s’installer, pour profiter d’un temps pour soi, d’un temps de suspension.
C’est un espace chorégraphique ouvrant à l’expérimentation de sensations douces tactiles, sonores, visuelles. C’est un espace de micro danse, parfois visible mais parfois invisibles.

Un espace libre où les enfants et adultes sont amenés à se balader dans la cabane, à regarder la robe, à écouter les mots et à jouer avec des objets porteurs de micro-fictions.

Ce spectacle est un espace de pratique et de partage.

L’intention est de créer des contacts entre les enfants et les danseurs à travers la manipulation d’objets et la construction d’espaces imaginaires et tactiles.

La forme que prendra ce projet dépendra des expérimentations tout au long de l’année mais nous visons la création d’une petite forme spectaculaire et participative. Un spectacle auquel seront conviés de petits groupes d’enfants et accompagnants, et qui aura été construit à travers nos échanges durant toute l’année.